Version Imprimable


Je reviendrai à Tombouctou

Un chef Touareg témoigne
16 avril 2013

Le représentant d'ICVolontaires et de son programme E-TIC à Tomboutou a dû fuir la guerre qui secoue actuellement le Mali. Il raconte son histoire et celle de son pays dans un livre qui sera publié le 19 juin 2013 aux éditions Ixelles.

Je m’appelle Shindouk. Je suis le chef exilé de la communauté des Oulad Nagim, un Berabish, né à Tombouctou. Le territoire de ma tribu se trouve à 120 km au nord-est de ma ville natale, à Iwa-Watane, sur la route de l’Azalai. Là, j’ai fait construire la première école du désert et réhabilité les puits de mes ancêtres. J’ai épousé une Américaine, Miranda, qui a vécu en brousse en Mauritanie chez les Peuls dont elle parle la langue. Nous avons eu un enfant. Puis les groupes islamistes sont arrivés.

Il y a un an, en mars 2012, Shindouk et sa famille ont fui in extremis la ville de Tombouctou investie par des groupes armés islamistes et sont allés se réfugier aux États-Unis, près de la frontière canadienne, dans le village dont est originaire Miranda puis se sont installés en Nouvelle-Écosse au Canada.

Le Nord-Mali est au cœur de l'actualité

Les victoires remportées sur les djihadistes par l'intervention militaire française et celle des armées africaines suffiront-elles à régler la crise du Nord-Mali?

Combien de temps soldats maliens et français seront-ils confrontés aux combattants islamistes et à leurs attentats suicides?

Ce livre témoignage se propose d’apporter un éclairage sur la crise au Nord-Malien donnant la parole à un chef touareg de Tombouctou qui accepte de raconter son histoire personnelle et de donner son sentiment sur les événements.

C’est aussi le prétexte pour une analyste en sécurité internationale et un policier de terrain, spécialiste de la zone saharienne, d’expliquer la situation géopolitique instable de cette région sous haute tension.

Depuis l'apparition du terrorisme en zone saharienne (restrictions/interdictions de déplacement faites par les chancelleries occidentales à leurs ressortissants, mort du tourisme) jusqu’au retour des Touaregs de Libye, l'arrivée en nombre de djihadistes et la fuite avec les siens en Amérique, Shindouk retrace l’histoire de son pays, les fractures de la société malienne et le suicide politique de la nation.

Et après? Comment Shindouk voit-il l’avenir? Quelles perspectives de sortie de crise, d'un point de vue de Touareg, pour le Nord-Mali? Aucune solution ne semble se profiler dans une situation qui s'avère particulièrement complexe.

Ixelles éditions, mise en vente le 19 juin 2013

Un livre par Shindouk Ould Najim, Laurence Ammour, JeanLuc Peduzzi

Pour plus d'informations, voir: 


©1997-2017 E-TIC|system mcart|Mis à jour: 2014-02-24 10:02 GMT|